« Les grands monochromes » André Debono

« Les grands monochromes » André Debono

04/06/2011 au 09/07/2011


André Debono, né en 1955, expose pour la première fois à Strasbourg. Vit et travaille à Bernis (Gard).

Dominante jaune. Dans la peinture de André Debono, il y a, à vrai dire, un travail non pas monochrome mais un processus manifeste d’élaboration d’une couleur péri monochrome à dominante jaune. Car, celle-ci, même si elle marque une tendance d’ensemble, n’est pas un travail monochrome stricto sensu. Seul un regard qui tendrait à la synthèse nous inviterait à ne « voir que du jaune ».

En fait, si nous laissons notre regard divaguer dans le tableau, nous percevons très vite une latence de couleurs. Ocre, rouge, vert, noir et blanc apparaissent sous la couleur jaune qui au bout d’un certain temps devient le fond et non plus la couleur révélée. Le geste du peintre, l’étirement de la couleur, a produit l’effet inverse de celui que la convention nous permettait d’attendre. Etrangement, l’étirement de la peinture, sa tension elle-même, ne se dirige pas vers la fluidité de la transparence lumineuse de la couleur jaune mais nous conduit dans un voyage à l’intérieur de son épaisseur, dans la résistance de sa matérialité. L’acte de peindre a, dans son étirement sur la surface de la toile, généré de la profondeur.

Y. Breton